ULCERATE (NZ)

Quand on est néo-zélandais et qu’on donne dans le métal extrême, on a
intérêt à être sacrément bon pour pouvoir espérer jouer à l’extérieur
des îles Kiwi. Ça tombe plutôt bien, car les mecs d’Ulcerate ont un
niveau à faire pâlir pas mal de groupes de hard, tout genre confondu.

Actif depuis 2000, le combo formé par Michael Hoggard (guitare) et Jamie
Saint Merat (batterie) évolue dans le registre death technique mais
prend un malin plaisir à redéfinir les frontières du genre.

Sur chacun de ses albums, le trio cultive avec malice l’art de la
dissonance et de l’étouffement sonore, ce qui n’est pas sans rappeler
les productions de Gorguts, Immolation ou PORTAL. Signés depuis 2012 sur
le label américain Relapse Records (Mortician, Nile, Incantation, Dying
Fetus, Obituary), les mecs se sont notamment produits au Maryland
Deathfest, au Hellfest ou au mythique Saint Vitus bar de New York.

Ils sont plutôt rares dans nos contrées et tournent pour promouvoir leur
dernier rejeton, « Shrines of Paralysis », en compagnie des Polonais de
Outre (Debemur Morti Productions, le label de Blut Aus Nord, Archgoat
et Behexen) et Blaze Of Perdition (Agonia Records, le label de Entroned,
Deranged et Ragnarok).

Voir le programme

Newsletter

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité du Romandie !