TAMIKREST (ML) + DJELY MAMOU KOUYATE (BF/CH)

Infos pratiques

> Desert Blues / Rock / World

mercredi 25 octobre 2017

Portes:
20:30
Concerts:
21:00
Prix:
22 CHF
Plastinium:
15 CHF
Prélocation:
Baby Rock

Le Romandie propose en collaboration avec la Croix-Rouge vaudoise le service BABYROCK !

  • Recherche de la baby-sitter, réservation des billets, on se charge de tout !
  • 2 billets de concert + 4 heures de babysitting pour 50.-

    OU

    1 billet de concert + 4 heures de babysitting pour 43.-


Comment ça se passe ?

Remplir le formulaire ci-dessous au minimum 4 jours à l'avance. Une fois votre demande reçue, la Croix-Rouge vous contactera pour la confirmation.

Le règlement se fait à la caisse du Romandie lors de la prise des billets le soir même.

Le paiement de la baby-sitter sera effectué par la Croix-Rouge directement.


Tous les champs sont obligatoires (sauf le commentaire)

Evénement

TAMIKREST (ML) + DJELY MAMOU KOUYATE (BF/CH)

Date:
mercredi 25 octobre 2017
Portes:
20:30
Concert:
21:00

Si le forfait de 4 heures est dépassé, le/les parents régleront directement à la baby-sitter le solde et ceci selon les tarifs usuels de la Croix-Rouge.

Pour tout renseignements: babyrock@leromandie.ch

Band(s):

Originaires de la région de Kidal (Nord Ouest du Mali), Tamikrest célèbre la langue berbère en mélangeant rock et tradition africaine. Ses membres, marqués par la guerre civile, choisissent de résister à leur façon et tentent d’attirer l’attention d’un maximum de gens sur la cause touareg en optant pour la musique en 2006.Influencés par Ali Farka Touré, Taj Mahal ou encore Tinariwen, le groupe trouve également son inspiration dans la musique de Jimi Hendrix, Pink Floyd ou Bob Marley.Signé sur Glitterbeat - l’émulation « world » de Glitterhouse -, la formation du Sahara publie 5 albums dont le dernier, sobrement intitulé « Kidal », vient de paraître. Les 11 titres, enregistrés au studio Bogolan de Bamako oscillent entre desert blues et rock, mélangeant sons acoustiques et électriques sur une trame toujours traditionnelle, interprétée en langue tamashek.Cri de souffrance et hurlement de rébellion, empreint de puissance et de résistance, « Kidal » est un disque à la fois identitaire et universel, plus orienté rock que ses prédécesseurs, qui frappe avec justesse et peut laisser sans voix.

En ouverture, un enfant du Niger résidant désormais à Lausanne. Joueur de N’goni, N’tama, Calebasse et d'autres instruments traditionnels, Djely Mamou Kouyaté est musicien, auteur compositeur et guitariste hors pair, à l'instar de son mentor Ali Farka Touré.
Cousin de Bassekou Kouyaté, il s'engage depuis toujours pour la paix, la tolérance et le respect mutuel sans aucune considération. Promoteur et porte flambeau de la culture Burkinabé, c'est au son de la musique traditionnelle que l'artiste ouvrira la soirée.

Rejoindre l'événement Facebook

Voir le programme

Newsletter

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité du Romandie !