PRÉMICES FESTIVAL

Infos pratiques

> Hip-hop / Post-punk / Electro

samedi 26 mai 2018

Portes:
21:00
Concerts:
21:45
Prix:
30 CHF
Plastinium:
30 CHF
Prélocation:

Band(s):

Derrière Prémices, il y a la volonté de désaltérer la soif de découvertes des mélomanes. Rock, pop, électro, hip hop, peu importe le style, seul mot d’ordre: de la musique émergente, ancrée dans son époque. Les festivaliers munis d’un bracelet unique peuvent naviguer dans 7 lieux pour y écouter plus de 30 concerts et DJ-sets d’artistes venus de Suisse et d’ailleurs. Prémices, c’est aussi des scènes off en plein coeur de Lausanne. Le temps d’une belle journée printanière, une vingtaine de concerts gratuits, sur des terrasses, dans des bars ou dans un magasin de disques, transformeront la ville en une grande et magnifique scène d’explorations sonores.
Au final, près de 50 artistes, DJs, collectifs et groupes, pour une journée et une nuit à travers Lausanne et ses lieux les plus emblématiques...

La Suisse aussi à son Petit Biscuit. À seulement vingt ans, le jeune valaisan Two Waves surfe sur la vague électro. Il débute son projet musical en février 2016 et à peine pose-t-il les pieds sur scène qu’il remporte un tremplin pour jeune artistes. Le prodige s’envole alors, porté par sa musique, qu’il compose au fil de ses rêveries et voyages. Un savant mélange de voix, de samples d’instruments orientaux et de synthés, qui créent des morceaux doux et accrocheurs. Prochaine escale musicale: Prémices Festival!

L’amiante est un fléau. Dès qu’on y touche pour s’en débarrasser, ses effets indésirables se font ressentir. ASBEST - amiante en allemand - est aussi le nom d’un groupe de rock tout droit venu de Bâle. Rock? Un peu gentillet pour décrire la puissance et l’agressivité qui se dégagent de leurs morceaux. À une ligne directrice, les trois membres d’ASBEST préfèrent le pot-pourri de styles: post-punk, noise rock et shoegaze fondent leur univers. Un univers en réaction à une société normée où urgence et ennui sont devenus les mots d’ordre. Viens t’en te défouler !

Rage, vulgarité, mélancolie, tristesse et puissance sont les qualificatifs qui reviennent quand les critiques parlent de Hyacinthe, nouvelle figure de proue de la scène rap parisienne. Dans ses lyrics, il se décrit lui-même sous la formule "Nekfeu avec de la drogue dure ou Manset sous autotune"... Il a trouvé une forme de passage de crête entre le rap le plus noir et la chanson française la plus claire. Quelque chose de poétique et d'inattendu, dans tous les cas de furieusement brutal et excitant. Sa musique est belle et vulgaire à la fois et il viendra faire transpirer le Romandie avec ses rhymes et son flow.
Voir le programme

Newsletter

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité du Romandie !