BINKBEATS (NL) + ARTHUR HENRY FEAT. GIULIA DABALÀ (CH)

Infos pratiques

> One-man-genius-orchestra

mardi 12 mars 2019

Portes:
20:30
Concerts:
21:00
Prix:
17 CHF
Plastinium:
10 CHF
Prélocation:
Baby Rock

Le Romandie propose en collaboration avec la Croix-Rouge vaudoise le service BABYROCK !

  • Recherche de la baby-sitter, réservation des billets, on se charge de tout !
  • 2 billets de concert + 4 heures de babysitting pour 50.-

    OU

    1 billet de concert + 4 heures de babysitting pour 43.-


Comment ça se passe ?

Remplir le formulaire ci-dessous au minimum 4 jours à l'avance. Une fois votre demande reçue, la Croix-Rouge vous contactera pour la confirmation.

Le règlement se fait à la caisse du Romandie lors de la prise des billets le soir même.

Le paiement de la baby-sitter sera effectué par la Croix-Rouge directement.


Tous les champs sont obligatoires (sauf le commentaire)

Evénement

BINKBEATS (NL) + ARTHUR HENRY FEAT. GIULIA DABALÀ (CH)

Date:
mardi 12 mars 2019
Portes:
20:30
Concert:
21:00

Si le forfait de 4 heures est dépassé, le/les parents régleront directement à la baby-sitter le solde et ceci selon les tarifs usuels de la Croix-Rouge.

Pour tout renseignements: babyrock@leromandie.ch

Band(s):

Surdoué des percussions, Binkbeats est un "one man genius orchestra". Le Néerlandais s'est fait connaître en 2013 à travers des vidéos dans lesquelles il donne une seconde vie aux tracks d'artistes comme Amon Tobin, Aphex Twin, Lapalux, Shlohmo, JDilla, Madlib ou Flying Lotus. Entouré de pléthore d’instruments et d’objets détournés, ce virtuose du groove basé à Utrecht crée une électro charnelle et envoûtante. Interprétés au millimètre grâce à un talent et une dextérité bluffante, ces titres revisités prennent toute leur dimension en live. Infatigable, Binkbeats compose désormais ses propres morceaux et a sorti pas moins de deux albums en 2018. D'aucuns le considèrent comme le digne héritier de Pierre Henry....

Des machines sur le bout de la langue et des histoires au bord des lèvres. Comme d’autres branchent leur guitare pour faire hurler les cœurs, le musicien romand fait danser les sons contre son palais. Oui, du beatbox. Sauf que pour habiller son éloquence, il a eu la bonne idée de projeter sa salive dans un looper. Parce qu’il a fallu bouffer de l’audace à la louche pour faire s’embrasser aussi naturellement les cordes vocales et les câbles des bécanes. Une voix sans filtre au service d’une electro gourmande. Oui, #WhoAmI, c’est de l’electro. Oubliez les duels de beatbox sur un ring de boxe. En 2018, Arthur Henry ose enfin regarder ses ambitions de producteur dans le blanc des yeux. Une ode à la liberté comme un amusebouche électronique. Aussi ferme que langoureux. Car au lieu de plonger ses phalanges dans un panier à samples, Arthur Henry lèche ses inspirations à la source et érige de petites cathédrales sonores où chaque étage est aménagé à grands coups de mâchoire.

Rejoindre l'événement Facebook

Voir le programme

Newsletter

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité du Romandie !