WOODS (us) + support tbc

Si Woods reste caché c’est pour mieux vivre. Le groupe sillonne New York comme un bois, trafique des quatre-pistes, détraque les mélodies et reviennent avec un nouvel album! Ce septième disque est une nouvelle traversée de l’Amérique : une traversée des genres et des paysages, des temps et des espaces. Parfois, on reconnaît des visages (n’est-ce pas Neil Young, là-bas ?). Pourtant, c’est en passeurs anonymes que Woods existe. Le groupe revient avec de nouveaux morceaux tendres et ensauvagés : déchirés de solos de guitare et d’électricité sans mémoire. Des chansons d’amours dissonantes (souvent), de rock’n’roll décentré (beaucoup) ainsi que des pages détachées et piétinées de l’American Folk Music. On croit connaître leur petit dernier depuis toujours. C’est que Woods est entré jusque sous notre peau, jusque dans nos souvenirs et il les contrefait tous!